FR

 La distillation

Avant la distillation, la récolte doit subir un temps de séchage en plein soleil afin de perdre l'excès d'eau et d’éviter tout risque de fermentation. Un « préfanage » d'environ un ou deux jours est indispensable : il évite de modifier la qualité de l’huile essentielle.

Cette méthode présente aussi l’avantage de préserver les abeilles en leur laissant le temps de s’envoler après la coupe.

 

 

 

Technique des alambics

Alambic à vapeur (méthode traditionnelle)

Capacité : généralement de 1 000 à 6 000 litres par vase (jusqu'à 20 000 litres). 

 

Les huiles essentielles sont obtenues par entraînement à la vapeur d'eau. Les tiges et les fleurs sont introduites dans le vase de la distillerie.

Elles sont soigneusement tassées de façon à ce que la vapeur qui va les traverser en entraînant l'huile essentielle, ne puisse emprunter de chemins préférentiels. Le mélange gazeux (vapeur d'eau et huile essentielle) passe dans un col de cygne et est condensé dans un « serpentin ». Il est ensuite déversé dans un « essencier » ou il décante. L'huile essentielle, plus légère, surnage et l'eau distillée est aromatisée par les traces de cette huile essentielle. C'est l'hydrolat. Le temps de distillation par la méthode traditionnelle est relativement court : de 30 à 40 minutes.

 

Caisson mobile de distillation (méthode industrielle)

 

Capacité : de 14 à 26 mètres cubes par caisson. 
Durée de la passée : de 1 heure à 1 heure et demie.

Depuis le début des années 1990, un grand nombre de producteurs de lavandin utilisent un nouveau système de récolte : L’ensilage.

Le végétal est broyé et envoyé dans une benne ou caisson de distillation tracté. La distillation se fait immédiatement après la coupe sans aucune manutention. Il n’y a pas de préfanage. Le fait de distiller broyé modifie la qualité de l’huile essentielle et celle-ci se conserve moins bien à cause des particules d’humidité quelle contient. D’ailleurs, cette technique n'est pas adaptée pour obtenir une huile essentielle de lavande fine aux normes A.O.C.

 

 

Les rendements sont très variables selon les régions, le climat de l'année, l'âge de la plantation, la variété et la méthode distillation.